2018 a marqué l’essor de l’industrie hôtelière française

Par Falimalala,  publié le 29 décembre 2018 à 7h03.
 1 minute

Architecture

MKG 1

MKG 1MKG

2018 a été une très bonne année pour l’ensemble du secteur hôtelier en France. Le bilan affiche une progression de 1 point par rapport à l’année dernière.

Une progression dépendante du climat social

Si le taux d’occupation des hôtels français sur l’ensemble du territoire était de 67,2 % en 2017, celui-ci a connu une augmentation de 1 %. Quoique le prix a augmenté de 5 % selon le cabinet MKG. Plusieurs indicateurs permettent d’apprécier l’essor du secteur. Le revenu par chambre (RevPar) en fait partie. Au niveau national, ce chiffre a franchi pour la première fois le bar des 60 euros avec une augmentation de 6,6 %. Ces chiffres sont très impressionnants, certes, mais il ne faut pas oublier que la stabilité sociale y joue un rôle non négligeable. Pour paris, par exemple ; avec la manifestation des « Gilets jaunes », le bilan des grands hôtels était plutôt mauvais. Sans cette manifestation, la croissance du RevPar aurait été plus importante. Ce climat tendu a coûté 1,5 % du ReVPar général. Malgré la situation, les hôtels haut de gamme ont vu leur taux d’occupation augmenté de 2 %. Mais en début 2019, on prévoit une légère baisse de la demande.