L’Aspark Owl, une hypercar japonaise des plus rapides

Par Falimalala,  publié le 12 mars 2018 à 10h01, modifié le 12 mars 2018 à 15h24.
 1 minute

Motors

Aspark OwlTopGear

Atteindre les 100 km/h en moins de deux secondes seulement, tel a été le défi relevé par cette hypercar Japonaise déjà présentée au salon de Francfort l’année 2017. Ce qui lui a permis de battre le record de 2,28 secondes de la Tesla Model S P110D.

Une voiture électrique qui a su créer la surprise

L’Aspark Owl a battu les records de vitesse établis par les supercars les plus rapides du monde, tels que l’Agera RS ou encore la Bugatti Chiron. Avec son design futuriste, cette Japonaise n’en est pourtant qu’au stade de prototype. Pour atteindre cette vitesse record, le constructeur japonais a équipé son bolide de deux supercondensateurs, alors que ses concurrents sont dotés de moteurs à combustion. Il a également misé sur des pneus slicks chauffés par burn-out, qui ne sont toutefois pas autorisés pour une conduite sur route.
Avec cette hypercar estimée à près de 3,25 millions d’euros, les Japonais ont su laisser leurs empreintes dans la course à la voiture la plus rapide du monde.