Le coupé-cabriolet Portofino

Par Falimalala,  publié le 12 mai 2019 à 14h43, modifié le 20 mai 2019 à 8h08.
 1 minute

Motors

coupé-cabriolet Portofino

coupé-cabriolet PortofinoPortofino

La Portofino perpétue le règne de Ferrari avec la California T sur le segment coupé-cabriolet Haute-couture.

Un Grand Tourisme à l’italienne

Le nom de la voiture emprunte celui d’un petit port italien pour marquer un peu plus le retour à la tradition. Toutefois, cela n’empêche pas la Portofino d’avoir un dessin plus marqué allié avec des lignes plus sportives et surtout plus modernes. Une fois le toit déployé, il est alors quasiment impossible de déceler le caractère coupé-cabriolet de la voiture.
La Portofino s’anime d’un moteur V8 bi-turbo de 600 chevaux et qui peut atteindre jusqu’à 7 500 tours. Avec de telles performances, ce bolide va alors de 0 à 100 en seulement 3 secondes. Le moteur est également couplé à une boite F1 double embrayage à 7 rapports pour offrir à la Portofino une vitesse maximum de 340km/heure. Pour une meilleure expérience de conduite, Ferrari a aussi équipé la voiture de suspensions Magnetic Ride qui filtrent les nombreuses imperfections du bitume.