Rolex présente sa nouvelle Oyster Daytona

Par Jerome Karlen,  publié le 16 mars 2016 à 15h47.
 2 minutes

Watches

Cosmograph Daytona acier 904L

Cosmograph Daytona acier 904L

Née pour la course en 1963, l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona de Rolex reste l’un des chronographes les plus renommés au monde. En 2016, elle est de retour avec une fusion de haute technologie et d’esthétique qui ne marque en aucun cas un renoncement à l’héritage légendaire. 

La Cosmograph Daytona et la lunette Cerachrom

Ici, l’innovation tient dans la lunette Cerachrom monobloc, mise au point et brevetée par la marque genevoise. Comme son nom semble l’indiquer, elle est en céramique et présente l’avantage d’être quasi-inrayable, tout comme sa glace en saphir. Et ce n’est pas le seul atout, puisqu’elle est capable de garder sa couleur malgré l’agressivité des rayons UV. Même chose concernant la corrosion, qu’elle saura tenir à distance. 

Née pour la course, comme nous l’évoquions en préambule, elle permet en outre grâce à son tachymètre de mesurer une vitesse de 400 km/heure. Le boîtier est quant à lui étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur, et sa carrure est taillée dans un bloc massif d’acier 904L. Ajoutons à tout cela la certification Chronomètre Superlatif, d’une précision de + ou – 2 secondes par jour, et un bracelet à maillons acier massif, et nous avons là la parfaite rencontre entre la tradition et la haute technologie