Dior réhabilite la chevalière

Par Thomas Ulmer,  publié le 26 août 2016 à 15h59, modifié le 13 décembre 2016 à 14h05.
 1 minute
Style

Dior, la maison de haute-couture française, a décidé de réhabiliter la chevalière, accessoire longtemps abandonné au profit d’autres bijoux.

La collection nommée “Lucky Dior” fait le pari audacieux de réintégrer la chevalière dans les gardes-robes. Ici le bijoux rencontre le porte-bonheur pour former un chic et recherché talisman joaillier, orné de différentes pierres précieuses avec chacune une signification bien particulière. Topaze, quartz rose, œil-de-tigre, onyx, amazonite, fluorite, corail sont ainsi montés dans les différentes déclinaisons du bijoux.

Des bagues ornées de symboles et pierres rappelant la marque et son créateur

Abeille, étoile, trèfle, muguet et ovale sont autant d’emblèmes qui apparaîtront en compagnie des pierres sur les divers modèles, afin de rappeler des symboles chers à la marque et au couturier qui l’a fondé, Christian Dior. Le tout accompagné de ses désormais mythiques initiales CD pour finaliser ce bijoux revisité.

La collection est conçue de manière à pouvoir porter chaque pièce individuellement ou en associer plusieurs en toute harmonie.